Salta al contenuto principale

Site de migrations et barrières à amphibiens

Un site de migration des amphibiens désigne une zone sur un axe de circulation (route, chemin, ligne de chemin de fer) qui est régulièrement traversée de manière concentrée par des amphibiens en migration. Différentes mesures de protection, telles que la mise en place de barrières à amphibiens ou la construction de passages souterrains avec murets collecteurs pour la petite faune, permettent de réduire les conflits entre amphibiens et trafic routier.

Contacts pour les sites de migrations de batraciens en Suisse

  • Des conseils, des précisions concernant les mesures pour les sites de migrations de batraciens :

correspondant régional de votre canton

  • Annoncer de nouveaux aides bénévoles: S’il vous plaît, annoncez-vous directement au gestionnaire du site de migrations des batraciens. Les sites de migration de batraciens en Suisse et les coordonnées utiles peuvent être trouvés dans la banque de données suivante: 

site de migrations des amphibiens

conseils

Conseils pour l'organisation de groupes d’aides bénévoles

Pour des questions de manque de personnel, il n'est pas possible au karch d'organiser lui-même des actions de sauvetage. Nous pouvons par contre vous conseiller: correspondant régional du karch

Le guide suivant pour l'organisation et le suivi des barrières à amphibiens s'adresse en particulier aux nouveaux groupes de bénévoles qui souhaitent mettre en place une nouvelle action de barrière à amphibiens :

UN GUIDE POUR LES RESPONSABLES DE NOUVEAUX SITES DE MIGRATION DE BATRACIENS

Murielle Mermod et al. 2023: Organisation und Betreuung eines temporären Amphibienzauns. info fauna (karch) Centre national de données et d'informations sur la faune de Suisse.

Les paragraphes suivants donnent un aperçu des principaux conseils relatifs à la mise en place de barrières à amphibiens temporaires :

Organisation

Commencez assez tôt. Les barrières devraient être posées dès la mi-ou la fin février suivant les conditions météo. Informez préalablement la commune et le propriétaire du terrain.

Groupe de sauveteurs

Il est toujours bien que l'un ou l'autre collaborateur soit de la région. Cela permet de réagir rapidement lorsque les conditions météo sont favorables.

On peut recruter des bénévoles en s'adressant aux organisations locales de protection de la nature. Il est parfois possible de faire participer des classes d'école à ce travail, mais pour des questions de sécurité, il faut que les élèves ne soient pas trop petits et les tronçons de routes pas trop dangereux. Il est important d'équiper les sauveteurs de gilets orange ou jaunes bien visibles.

Montage des barrières

Soyez bien sûrs d'avoir l'autorisation de la commune et du propriétaire du terrain. Une barrière soigneusement installée facilite le travail des nuits suivantes. Si nécessaire, recourir à une machine pour creuser le sillon dans lequel sera enfoncé la base du plastique (se renseigner auprès de la commune, d'une coopérative agricole, d'une entreprise de construction).
Dans certaines communes et après discussion, il est possible de bénéficier de l'aide officielle du personnel d'entretien des routes pour le montage des barrières.

Financement des barrières

Le matériel nécessaire (plastique, fers à béton, piquets, seaux) peut être pris en charge par la commune, le canton, une association de protection de la nature, une école ou un privé.

Statistiques de captures

Il est très utile de compter soigneusement les animaux capturés. Cela permet de planifier les actions futures et d'évaluer l'importance de la migration. Une aide à la détermination des espèces d'amphibiens en migration ainsi que des fiches de protocole pour noter les amphibiens sauvés sont disponibles dans la section Documents & publications).

Nous vous remercions de nous transmettre vos données.

Tous les sites de migration de batraciens connus du karch sont sous Sites de migrations de batraciens en Suisse. Comme gestionnaire de site vous avez la possibilité de directement saisir vos données sur cette page. Pour la saisie, un login est nécessaire, vous pouvez en demander par migration.amphibiens (a) infofauna.ch (E-mail)title="migration.amphibiens (a) infofauna.ch".

Vous pouvez également nous envoyer vos données par migration.amphibiens (a) infofauna.ch (E-mail)title="migration.amphibiens (a) infofauna.ch" (ficher Excel, modèle disponible dans la section Documents & publications) ou par courrier et nous nous chargerons de la saisie.

Optimiser les tronçons de route avec migration des amphibiens

Les barrières à amphibiens sont généralement installées pendant la migration vers les sites de reproduction au printemps. Les adultes en migration de retour, les juvéniles ainsi que les adultes en migration d'automne ne sont donc pas protégés par ces mesures. Les effets négatifs du trafic routier ne peuvent pas être évités, mais il est possible de minimiser les petits obstacles supplémentaires afin d’augmenter les chances que les animaux atteignent rapidement l'autre côté de la route.

Les deux pièges et obstacles les plus fréquents sur les tronçons où les amphibiens migrent sont les bouches d'égout et les bordures de trottoir infranchissables. Des mesures correspondantes permettant d’atténuer ces pièges sont citées ci-après.

Il existe encore d'autres pièges et obstacles dont il faut tenir compte sur des tronçons de migration spécifiques, par exemple lors de la traversée de voies ferrées ou de murs antibruit. La page suivante donne un aperçu de toutes les mesures :

Mesures visant à réduire les obstacles et les pièges

schacht

Grilles de route

Lors de leurs migrations, de nombreux amphibiens meurent dans des bouches d’égout, en particulier lorsqu'un trottoir infranchissable mène directement à une grille de route au grillage large ( > 20 mm d’espacement entre les grilles). En premier lieu, ces dangers doivent être atténués par des mesures de construction :

  • choisir un écoulement de l’eau local plutôt que l’évacuation de l’eau chaque fois que c'est possible. Si cela n'est pas possible, biseauter les extrémités de la route.
  • choisir des grilles de route à fentes étroites (< 20 mm) et respecter une distance minimale par rapport à la bordure (> 10 cm) (selon la norme VSS SN40699 annexe).

Si aucune de ces mesures de construction ne peut être réalisée, toutes les bouches d’égout sur le tronçon de migration doivent être équipées d'aides à la sortie, telles des rampes d'échappement pour amphibiens. Celles-ci permettent en effet aux amphibiens de quitter le trou de manière autonome. A notre avis, cette mesure est aussi recommandée lorsque les grilles ont une largeur de fente étroite et que la distance minimale est respectée entre la bouche d’égout et la bordure, car de jeunes animaux peuvent encore y tomber de manière isolée.

Vous trouverez des informations détaillées ici :

Rampes d'Echappements pour Amphibiens

randstein

Bordures infranchissables

Les bordures de trottoirs ou de dalles ne peuvent pas être franchies par les jeunes animaux. Les bordures de trottoir doivent donc être biseautées sur tout le parcours et les dalles lisses doivent être légèrement inclinées avec du mortier (voir aussi la norme VSS SN40699 annexe).

La nécessité est la mère de l'invention : comme les mesures de construction (talus avec mortier) n'ont pas pu être mises en œuvre à temps, des touffes d'herbe séchée ont été amassées au bord de la route et l'équipe de nettoyage compétente a été informée. Grâce à ces touffes d'herbe, plusieurs centaines de jeunes crapauds ont pu quitter la route et escalader agilement la dalle (© Karin Tschannen). 

photos
protocoles

Documents & publications

Aide à la détermination des espèces d'amphibiens pendant la migration

Silvia Zumbach 2011: Aide à la détermination des espèces indigènes d’amphibiens sur les sites de migration. infofauna (karch) Centre national de données et d'informations sur la faune de Suisse.

UN GUIDE POUR LES RESPONSABLES DE NOUVEAUX SITES DE MIGRATION DE BATRACIENS

Murielle Mermod et al. 2023: Organisation und Betreuung eines temporären Amphibienzauns. info fauna (karch) Centre national de données et d'informations sur la faune de Suisse.

Protocole journalier pour les amphibiens sur les sites de migration

Silvia Zumbach 2023: Feuille de protocole pour les barrières à amphibiens (protocole journalier). infofauna (karch) Centre national de données et d'informations sur la faune de Suisse.

Aperçu par mois selon les espèces d'amphibiens

Silvia Zumbach 2023: Fiche de synthèse 1 pour la feuille de protocole des données collectées aux Barrière des amphibiens. infofauna (karch) Centre national de données et d'informations sur la faune de Suisse.

Aperçu par mois par seau

Silvia Zumbach 2023: Fiche de synthèse 2 pour la feuille de protocole des données collectées aux barrières des amphibiens. infofauna (karch) Centre national de données et d'informations sur la faune de Suisse.

Fichier Excel pour la transmission de données des sites de migration à info fauna karch

karch 2023: Modèle Données de sites de migration, fichier Excel. info fauna (karch) Centre national de données et d'informations sur la faune de Suisse.
lien

Informations supplémentaires